POLITIQUE EN DÉVELOPPEMENT SOCIAL

23 février 2017

Une centaine de participants ont répondu présents à l’invitation lancée par la MRCVO afin de venir discuter dans le cadre du Forum en développement social. Celui-ci a eu lieu le 23 février dernier au Pavillon des Premiers Peuples de l’UQAT à Val-d’Or.

Cette activité a notamment regroupé des gens provenant du secteur des d’affaires, des acteurs du monde communautaire et municipal ainsi que des intervenants publics et parapublics. Le but de la journée était de mettre les bases pour l’écriture de la politique en développement social de la MRCVO.

« Cette étape, une fois franchie, va nous permettre de faire des choix et de déterminer sur quoi nous allons travailler tous ensemble sur ce qui sera la première politique en développement social de la MRCVO. Il s’agira d’une politique qui reflétera les préoccupations et les enjeux partagés par tous les acteurs du territoire de la Vallée-de-l’Or », a expliqué M. Pierre Corbeil, le préfet de la MRC.

Pour les membres du comité aviseur, le Forum en développement social vient valider le contenu de la prochaine politique. « La rencontre d’aujourd’hui vise trois objectifs. D’abord, la prise de connaissance commune de ce qui a été dit, partagé, souhaité par la population et les partenaires. Ensuite, ce sera le moment de faire des choix, de déterminer sur quoi nous allons travailler ensemble, ce qui sera le cœur même de la politique. Finalement, il sera notamment question de préparer la mise en action », a décrit Mme Christine Duchesneau, membre du comité aviseur en développement social et directrice des Centres locaux d’emploi de Val-d’Or et de Senneterre.

Une politique commune

Par la suite, une fois le forum terminé, les membres du comité aviseur retourneront à leur planche à dessin afin de définir les premiers jalons de la politique en développement social. L’objectif étant que le document final soit adopté lors du conseil de maires de la MRCVO au printemps 2017.

« À partir de ce qui s’est dit aujourd’hui, le comité aviseur reprendra les éléments et fera une proposition pour le contenu de la politique. Une première version sera envoyée à tous les participants de la démarche afin de recueillir les commentaires », a souligné Mme Duchesneau.

Une démarche mobilisatrice

On se rappellera qu’au printemps 2016, le conseil des maires de la MRCVO avait voté une résolution pour la mise en place d’un comité aviseur en développement social. Ce comité est composé des directeurs généraux provenant du Carrefour jeunesse-emploi d’Abitibi-Est, d’Emploi-Québec, de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois, du Centre intégré de santé et de services sociaux, de la Sûreté du Québec, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et de la MRCVO.

Dans le cadre de la démarche, soulignons que la MRCVO a tenu une série de rendez-vous citoyens et de partenaires à l’automne dernier. Au total, 136 personnes y ont participé. De plus, un sondage en ligne a permis la participation de 174 répondants.

De ces consultations, cinq grands axes ont été définis soit le développement des compétences et des connaissances ; l’occupation du territoire et le développement des communautés;  le milieu de vie et la cohésion sociale; la lutte aux inégalités et finalement le partenariat.

« La démarche en développement social se veut une approche intégrée et concertée de développement favorisant la mise en place de moyens permettant aux citoyens et acteurs du territoire d’améliorer leur qualité de vie et de participer pleinement à la vitalité et au dynamisme de la société regroupant les domaines culturel, écologique, économique, éducationnel et politique », a conclu le préfet de la MRCVO.