Plateforme de compostage

21 août 2017

La MRCVO franchit une nouvelle étape dans l’implantation d’une plateforme de compostage dédiée au traitement des matières organiques. En effet, le conseil des maires vient d’autoriser le dépôt d’un avant-projet de construction au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques  (MDDELCC) dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC).

« Les maires de la MRCVO sont sensibilisés à l’importance d’implanter la collecte des matières organiques sur l’ensemble du territoire. Cette nouvelle collecte, une fois implantée, permettra de réduire notre empreinte écologique en réduisant de plusieurs tonnes les déchets envoyés à l’enfouissement », explique M. Pierre Corbeil, préfet.

Étude complétée  

Au cours de la dernière année, le Service de l’environnement de la MRCVO a commandé une étude approfondie sur le sujet. Celle-ci a été effectuée par la firme d’ingénierie Stantec dans le but de proposer et de recommander différents scénarios pour solutionner cet enjeu.

À l’issue de cette étude, le choix du conseil des maires s’est arrêté sur la construction d’une plateforme de compostage à air couverte avec andain en aération forcée. Il s’agit, explique le directeur du Service de l’environnement, d’un choix judicieux qui s’adaptera à notre réalité et à nos besoins.

« Il y a des avantages à ce type de plateforme, dont la réduction d’un nombre de retournement et un temps de compostage plus rapide que sur une plateforme classique par retournement d’andain. La superficie requise est également moins importante et ce type de compostage permet un meilleur contrôle des odeurs. Il faut préciser que la plateforme de compostage sera construite à proximité de l’usine actuelle de traitement de lixiviat sur le terrain de l’Enviroparc », souligne M. Marco Veilleux, directeur du Service de l’environnement.

Le dépôt de l’avant-projet de construction auprès du MDDELCC est une première étape importante. Elle permettra, entre autres, d’obtenir un avis d’éligibilité PTMOBC. Celle-ci servira à confirmer si la MRCVO est admissible à l’obtention d’une subvention pour l’implantation de ce projet. Par la suite, la prochaine étape sera l’élaboration des plans et devis.