Comité aviseur

13 mai 2016

La MRCVO franchit une autre étape dans sa volonté de développer une politique de développement social et territorial durable avec la mise en place d’un comité aviseur en développement social et territorial. En effet, lors de la séance du conseil des maires, ceux-ci ont procédé à la nomination des sept membres qui formeront le comité.

« Nous sommes heureux de procéder à la nomination de sept personnes au sein du comité aviseur en développement social et territorial de la MRCVO. Il s’agit d’acteurs impliqués dans leur milieu et plus exactement au sein d’organismes, institutions et organisations oeuvrant sur le territoire de la MRCVO », de préciser le préfet de la MRC, M. Pierre Corbeil.

Les membres du comité sont donc Mme Johanne Fournier de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois, Mme Christine Duchesneau d’Emploi-Québec, Mme Mélanie Racette du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Abitibi-Est, M. Vincent Rousson du Cégep et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, M. Sylvain Plouffe du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, M. Stéphane Saulter de la Surêté du Québec et, finalement, M. Louis Bourget de la MRCVO.

Développer une vision collective

Ces membres auront notamment la tâche de faire des recommandations en vue de l’écriture d’une éventuelle politique de développement social et territorial durable propre à la MRCVO. Cet outil s’inscrit en complémentarité avec les instances de concertation, les intervenants et les politiques actuelles qui sont en cours dans les six municipalités de la MRCVO.

Cette démarche permettra, entre autres, de partager une vision concertée du développement social, en plus de construire une intervention axée sur le bien-être collectif des citoyens dans différentes sphères telles que la politique, l’économie, l’éducation, la culture, le communautaire, ainsi que la vie sociale.

Une mission fructueuse

L’idée de doter la MRCVO d’une politique de développement social et territorial durable n’est pas nouvelle. Au début du mois de mars 2016, une délégation formée d’acteurs de la communauté avaient d’ailleurs participé à une rencontre de travail avec divers intervenants de la MRC de Vaudreuil-Soulanges à ce sujet.

Cette rencontre de travail avait permis de mieux connaître les rouages et les aboutissants de leur démarche dans le domaine du développement social et territorial durable.

La MRCVO procédera à l’embauche d’une nouvelle ressource. Elle aura notamment comme mandat de mettre en place les mécanismes de concertation, en plus de procéder à l’analyse de la situation.