INAUGURATION DU SIÈGE SOCIAL

6 avril 2018

Le siège social de la MRCVO, entièrement rénové en 2017, était inauguré ce matin.

L’événement avait lieu en présence des employés du siège social, des partenaires de l’organisation, des entrepreneurs responsables de la réalisation des travaux, des médias et de plusieurs élus municipaux actuels et passés, dont M. René Paré, préfet fondateur de la MRCVO. En effet, M. Paré, à l’époque maire de l’ex-municipalité de Val-Senneville, a siégé au conseil des maires à titre de premier préfet de la MRC de 1981 à 1983.

Ce dernier s’est joint à M. Guy Bourgeois, député d’Abitibi-Est, à M. Pierre Corbeil, actuel préfet de la MRCVO, et à M. Louis Bourget, directeur général, pour la traditionnelle coupure du ruban.

Travaux majeurs et essentiels

Les rénovations de la dernière année ont permis de rendre davantage fonctionnels les bureaux du 42, place Hammond et de les adapter à l’évolution de la structure organisationnelle de la MRCVO. Il s’agissait surtout de réaliser des travaux d’entretien essentiels. Par exemple, le système électrique, qui datait en grande partie des années 50, a été refait. Les fenêtres, dont plusieurs étaient problématiques, ont été changées. L’isolation et la ventilation du bâtiment ont été améliorées dans leur ensemble. L’édifice a été agrandi par l’arrière, permettant plus d’espace. Par le fait même, la décoration a été uniformisée et remise au goût du jour. Le revêtement extérieur a été pensé en respectant le cachet d’origine alors que l’aménagement paysager de place Hammond est à venir cet été.

M. Pierre Corbeil souligne la mise en valeur d’un édifice historique de la Vallée-de-l’Or : « même si presque tout à l’intérieur de ses murs vient d’être remis à neuf, la bâtisse conserve un grand vécu. Il fût construit au début des années 30 sur l’île Siscoe et logeait le centre administratif de la mine Siscoe. En 1954, l’ex-ville de Bourlamaque célèbre son 20e anniversaire en inaugurant son premier et unique hôtel de ville. Elle achète donc le bâtiment, le sectionne en trois parties qu’elle fait transporter sur le Lac Demontigny jusqu’ici, en hiver. Ainsi, les dernières rénovations majeures dataient des années 50. C’est en 1982 que la MRCVO s’y installe. »

M. Bourget, à l’emploi de la MRCVO depuis 1983 et directeur général depuis 1991, fréquente les lieux depuis près de 35 ans. Son attachement à l’édifice est manifeste :

« Nous sommes fiers d’avoir pu préserver l’esprit architectural de notre édifice, telle que les premiers bâtisseurs l’avaient dessiné et construit. Je sens que ce renouveau est source de motivation pour l’ensemble du personnel face à nos projets d’avenir. »

Portes ouvertes pour la population

Malgré qu’elle soit active dans une foule de domaines qui touchent le développement de notre territoire, la MRCVO demeure méconnue de la population. L’organisation profite de l’inauguration et de son 37e anniversaire, qui a lieu ce dimanche 8 avril, pour inviter les citoyennes et citoyens du territoire à visiter les bureaux du siège social et à en apprendre davantage sur les services de la MRCVO et sur l’histoire du bâtiment, qui fait partie du circuit historique Héritage Val-d’Or. Les visites guidées se tiendront entre 13 h et 16 h, au 42, place Hammond. Café et collations seront servis.