Culture entrepreneuriale

9 décembre 2015

Deux projets se partageront les sommes résiduelles associées au Fonds de soutien au développement de la culture entrepreneuriale. Suite aux recommandations du comité d’orientation et d’investissement économique (COIE) de la MRCVO, le conseil des maires a résolu d’octroyer une somme de 12 000 $ à un projet de la Chambre de commerce de Val-d’Or ainsi qu’une somme de 700 $ à une initiative de la Polyvalente La Concorde de Senneterre. Ces deux organismes sont ainsi les derniers à bénéficier de ce fonds dont l’entente prend fin en février 2016.

 

Projet de la Chambre de commerce de Val-d’Or

 

Une subvention de 12 000 $ permettra la tenue d’un événement de réseautage et de formation à l’intention des entrepreneurs, des travailleurs autonomes et des jeunes professionnels de 35 ans et moins. L’activité est une initiative du comité jeunesse de la Chambre de commerce de Val-d’Or mais demeure ouverte aux autres générations. Des ateliers et une conférence seront, entre autres, présentés afin de fournir aux participants des sources d’inspiration et des informations pertinentes en lien avec l’entrepreneuriat.

 

Projet de l’école secondaire La Concorde

 

L’école secondaire La Concorde bénéficiera d’un montant de 700 $ pour un projet scolaire mené par les groupes de formation à un métier spécialisé et de formation préparatoire au marché du travail. Ces derniers fabriqueront des bacs surélevés en bois facilitant le jardinage pour les personnes âgées qui souhaitent entretenir un potager.

 

Le Fonds de soutien au développement de la culture entrepreneuriale

 

Le Fonds régional de soutien et de développement de la culture entrepreneuriale chez les jeunes de l’Abitibi-Témiscamingue était une initiative de la Table interordres en éducation de l’Abitibi-Témiscamingue, du Forum jeunesse de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de l’Abitibi-Témiscamingue. Il visait à soutenir et à développer des projets s’adressant aux jeunes âgés de moins de 35 ans. Suite à la dissolution du CLD de la Vallée-de-l’Or, la MRCVO est devenue mandataire des sommes du fonds allouées à son territoire et assumera la responsabilité de la fin de l’entente qui se termine en février 2016.