Fermeture de la cellule 5 et ouverture de la cellule 8 au LET de l’Enviroparc de Val-d’Or

16 juillet 2014

La MRC de La Vallée-de-l’Or procédera à la fermeture de la cellule 5 et à l’ouverture de la cellule 8 de son lieu d’enfouissement technique (LET). Ces travaux seront effectués par l’entreprise Services Miniers Nord-Ouest de Val-d’Or au montant de 776 394,63 $ (avant taxes).

Inaugurée en 2012, la cellule 5 a respecté sa durée de vie prévue d’un an grâce aux efforts de récupération des citoyens et aux bonnes capacités de compaction des équipements de la MRCVO. La cellule 6 est déjà en activité, alors que la cellule 7 le sera sous peu. La date de la construction de la cellule 8 est encore à déterminer.

Processus de fermeture d’une cellule

Les déchets contenus dans la cellule seront recouverts d’une couche de sol finale, puis d’une membrane étanche et de terre. La surface sera ensemencée. Le captage passif des biogaz dégagés par la décomposition à l’intérieur de la cellule scellée sera ensuite effectué.

Processus d’ouverture d’une cellule

L’ouverture d’une cellule débute avec le déboisement de la section adjacente à la dernière cellule construite, suivie d’un processus d’excavation de la section. Par la suite, une couche de remblai, ainsi qu’une couche de bentonite, une poudre absorbante, sont ajoutés à cet espace dont deux réseaux de tuyauteries seront installés. L’ouverture de la cellule se termine avec le recouvrement de sable fin.

Le LET de la MRC de La Vallée-de-l’Or

Situé sur le site de l’Enviroparc à Val-d’Or, le lieu d’enfouissement technique de la MRC de La Vallée-de-l’Or accueille, depuis près de 8 ans, les matières résiduelles non recyclables des six municipalités de son territoire. La MRCVO y opère aussi une usine de traitement du lixiviat, l’eau infiltrée dans les déchets.

Chaque cellule du LET peut accueillir plus de 38 000 tonnes de déchets, soit environ le tonnage annuel de notre territoire. Selon les dernières évaluations, le LET pourrait demeurer en fonction jusqu’en 2040. Les efforts constants de la MRC de La Vallée-de-l’Or vers une meilleure performance en gestion des matières résiduelles et la précieuse participation de ses citoyens peuvent toutefois permettre de détourner davantage de matières de l’enfouissement et de prolonger la durée de vie de chaque cellule.