Découvrez l’enviroparc

L’enviroparc est le centre névralgique de tout le système de gestion des matières résiduelles de la MRC de La Vallée-de-l’Or. Situé sur le même site que l’écocentre de Val-d’Or, on y retrouve en plus:

  • le centre de transbordement du recyclage;
  • une aire de concassage de béton;
  • une plate-forme de broyage de bois;
  • l’ancien lieu d’enfouissement sanitaire de la Ville de Val-d’Or (LES);
  • le lieu d’enfouissement technique de la MRCVO (LET);
  • l’usine de traitement du lixiviat;
  • deux garages;
  • le site de disposition des boues de fosse septique;
  • une balance pour camions lourds. 

À la fine pointe de la technologie

La gestion des matières résiduelles dans la MRC de La Vallée-de-l’Or se bonifie constamment au rythme des avancées technologiques du domaine. Vos sacs bleus et verts sont aujourd’hui les acteurs d’une aventure de plus en plus sophistiquée, où l’objectif est d’échapper à l’enfouissement et d’éviter de devenir des polluants.

Voici quelques-unes des technologies qu’utilise la MRCVO pour poursuivre sa mission de mise en valeur des matières résiduelles.

 

Détecteur de radioactivité

Un certain degré de radioactivité est naturellement présent dans notre environnement. Toutefois, si le niveau devient trop élevé, il existe un danger pour la santé et l’environnement. Chaque véhicule transportant des matières résiduelles à l’enviroparc doit traverser des détecteurs de radioactivité qui indiquent si son contenu dépasse la limite radioactive permise. Si c’est le cas, le déchargement du véhicule est interdit. Les détecteurs sont assez sensibles pour réagir au passage d’une personne ayant récemment subi un traitement de médecine nucléaire, comme l’a découvert un individu qui aurait déclenché l’alarme de l’appareil de détection!

 

Pesée par balance numérique

À son arrivée, le camion franchit d’abord un champ électromagnétique qui détecte sa présence et règle la balance à zéro, puis traverse le détecteur de radioactivité. Il se stationne sur la balance numérique afin d’enregistrer le poids de son contenu. Les données sont directement transmises au système informatique. La balance offre une mesure précise à 10 kg près.

 

Inventaire informatique des activités

La MRCVO effectue un suivi serré de ce qui circule sur le site de l’enviroparc en enregistrant chaque donnée dans le système informatique : identification du véhicule, date et heure d’arrivée et de sortie, provenance et destination, contenu et poids net. Il est ainsi facile d’établir des statistiques précises concernant la performance des citoyens, industries, commerces et institutions par rapport à leurs matières résiduelles.

 

Traiter le «jus de poubelles»

On appelle «lixiviat» le liquide obtenu lorsque de l’eau s’infiltre à travers les déchets enfouis et se charge de contaminants. Une membrane étanche sous le site d’enfouissement technique permet de recueillir le lixiviat pour ensuite le pomper vers le bassin d’accumulation de l’usine de traitement. En deuxième lieu, il circule dans trois différents bassins où il est oxygéné par des aérateurs. Cela favorise l’activation de bactéries qui se nourrissent des contaminants. Le lixiviat passe ensuite par le bassin de décantation et traverse une série de biofiltres. Il suit son chemin vers des gicleurs qui le font s’écouler sur un tapis de tourbe.

Après cette ultime étape, l’eau est d’une qualité suffisante pour retourner dans l’environnement. Chaque semaine, des échantillons de l’eau en amont et en aval de l’usine de traitement sont recueillis et testés pour assurer sa qualité. L’usine de traitement de la MRCVO traite environ 80 m3 de lixiviat par jour, le tout à l’aide d’automates, qui sont programmés afin de régler le débit et le temps de fonctionnement des pompes, de même que la quantité d’oxygène dans les bassins d’aération. Les données qui permettent de faire les suivis sont compilées dans un ordinateur central.

 

Souriez, vous êtes filmés!

Des caméras de surveillance fonctionnant par fibres optiques sur réseau à large bande ont été installées sur le site de l’enviroparc de Val-d’Or, qui regroupe, entre autres, l’écocentre et le lieu d’enfouissement technique. Ce site étant un terrain privé appartenant à la MRC de La Vallée-de-l’Or, il est interdit d’y circuler à l’extérieur des heures d’ouverture. Pour des raisons de sécurité, il est également interdit de sortir des matières du site à moins de se les être procurées à la boutique du Service d’Entraide Familiale de Val-d’Or. Merci de votre compréhension!

 

Visitez l’enviroparc

Il est possible d’organiser des visites de groupe de l’enviroparc. Consultez la section Animations et formations pour plus de détails.

Un épisode de l’émission Info-MRCVO diffusée à TVC9 vous permet également de visiter l’enviroparc. Vous pouvez le visionner ici.