Résidus verts

Matières acceptées
  • rognures de gazon
  • résidus de déchaumage de pelouse
  • résidus de jardinage
  • feuilles mortes
  • petites brindilles

Un conteneur à résidus verts est accessible dans chacun des écocentres de la MRCVO d’avril à novembre. Vous pouvez y apporter vos résidus verts en vrac ou dans des sacs de papier brun.

Pour de l’information sur la collecte spéciale porte-à-porte des résidus verts, cliquez ici.

Pourquoi pas le plastique?

Veuillez noter que les sacs de plastique ordinaires (noir, transparent, vert, orange, etc.) ne sont pas acceptés pour les résidus verts. Puisque la MRCVO produit un compost avec les résidus verts, elle ne peut accepter les sacs de plastique, qui le contamineraient.

Il existe aussi sur le marché plusieurs types de sacs dits «écologiques» ou «biodégradables». Ceux-ci ne sont toutefois pas tous «compostables» et peuvent contenir des produits chimiques ou issus du pétrole. Ces sacs, difficiles à différencier, sont donc refusés pour éviter les risques de contamination. Seuls les sacs en papier brun sont donc acceptés.

Il demeure permis de se départir de résidus verts dans des sacs en plastique avec les déchets, mais ils seront enfouis plutôt que compostés. La MRCVO encourage les citoyens à profiter des collectes spéciales des résidus verts et des conteneurs spéciaux aux écocentres pour éviter l’enfouissement de cette matière valorisable.

Pourquoi participer?

Les résidus verts, lorsqu’ils se décomposent dans un milieu sans oxygène tel un site d’enfouissement, dégagent du méthane, un puissant gaz à effet de serre. Étant également des matières très humides, ils contribuent à la production de lixiviat, le résultat de l’eau qui s’infiltre à travers les déchets et qui se charge de contaminants. De plus, ils occupent beaucoup d’espace inutilement.

Si vous participez à la collecte des résidus verts, ceux-ci seront plutôt déviés vers une entreprise qui les transforme en compost, ce qui évite les problèmes nommés ci-haut et contribue à la réduction des déchets.

À quoi sert le compost fini?

Le compost issu de ces matières est d’une excellente qualité et peut servir comme terreau fertile dans tout projet de jardin ou d’aménagement paysager. Lorsqu’il est mûr, il est distribué gratuitement aux citoyens à une date annoncée. Pour plus d’information sur la distribution gratuite du compost produit, cliquez ici.

Valoriser ses résidus verts toute l’année

D’autres options s’offrent aussi à vous: le compostage domestique et l’herbicyclage. Les feuilles mortes constituent un excellent apport en carbone pour le composteur. Quant à l’herbicyclage, il consiste à laisser les rognures de gazon sur le sol lors de la tonte, ce qui fertilise le gazon et évite les tâches de ratissage et d’ensachage.

Pour plus d’information:

Dépliant sur l’herbicyclage de la Ville de Val-d’Or

Formations sur le compostage domestique