Réussir son virage numérique

RÉUSSIR SON VIRAGE NUMÉRIQUE – 3e cohorte

Septembre 2021

Description du programme

Le programme Réussir son virage numérique offre aux entreprises du territoire de la Vallée-de-l’Or, la possibilité de saisir les opportunités qui s’offrent à elles sur le web. L’aide pourra prendre différentes formes, soit :

 

  • La conception d’une page (landing page) ;
  • La conception d’un site web de base ;
  • L’optimisation d’une page ou d’un site existant vers la création d’un processus de commercialisation de leurs produits en ligne ;
  • La formation et l’accompagnement vers une stratégie de marketing Web.

 

À cette portion de financement s’ajoute une série de formations leur permettant de s’initier aux bases du marketing numérique et d’en comprendre les rouages pour ainsi les amener vers une complète autonomie quant à l’utilisation des outils mis en place dans le présent projet.

 

Le projet global se déploie donc en quatre volets, soit :

  1. Formation ;
  2. Création ;
  3. Optimisation ;
  4. Accompagnement dans l’établissement d’une stratégie de marketing Web.

 

Cette initiative, bien plus qu’une simple implication financière, se veut une démarche structurée qui permettra aux entreprises d’ici de participer pleinement à l’économie numérique et d’en tirer profit.

 

Partenaires impliqués

Pour réaliser le projet, plusieurs partenaires se sont mobilisés pour contribuer au fond, soit la MRC de La Vallée-de-l’Or, la SADC de la Vallée-de-l’Or, la SADC Barraute-Senneterre-Quévillon et Services Québec.

But

Le but du programme Réussir son virage numérique est de démontrer que les entreprises du territoire de la Vallée-de-l’Or peuvent réussir ce virage vers de nouveaux processus d’affaires et en assurer la pérennité lorsqu’ils sont bien accompagnés par des experts en communications et marketing Web qui sauront les guider tout au long du processus.

Objectif

L’objectif du programme est d’offrir un soutien aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent modifier leur processus d’affaires et effectuer un virage numérique. Le site transactionnel est privilégié, mais n’est pas obligatoire. L’aide financière cherche à rendre les entreprises d’ici plus visibles et plus actives sur le Web ainsi qu’à améliorer leur rentabilité.

Secteurs géographiques visés

Le programme vise les PME de la Vallée-de-l’Or et inclut donc les pôles de Malartic, Senneterre et Val-d’Or.

Nature de l’aide

L’aide financière consiste à :

  • la contribution accordée ne peut excéder 50 % du total des dépenses admissibles (taxes non incluses) pour une somme maximale de 5 000 $ pour l’élaboration d’un site web (comprenant ou non une boutique transactionnelle) sur dépôt d’au minimum une soumission provenant d’un concepteur ;
  • former le propriétaire et/ou un gestionnaire à la préparation au commerce en ligne et à l’identification des besoins de l’entreprise (payé à 85 % par Services Québec) ;
  • offrir de la formation, du coaching et de l’accompagnement pour élaborer et mettre en place une stratégie Web ;

L’entreprise devra débourser 15 % du montant de la formation ainsi que tout montant nécessaire afin de développer un site Web plus élaboré. L’entreprise devra aussi prévoir, s’il y a lieu, des coûts d’aménagement de ses locaux et l’achat d’équipement informatique ou autre, et ce, afin de se préparer au commerce en ligne. Elle devra également assumer les frais annuels d’hébergement de son site Web et de réservation de son nom de domaine.

Services offerts

  1. 3 blocs de 3 heures de formation en groupe couvrant les bases du Web jusqu’à la gestion complète d’une plateforme transactionnelle et de sa stratégie d’implantation;
  2. Séances de travail personnalisées afin d’élaborer les besoins et les objectifs de votre entreprise afin d’optimiser sa présence sur le Web;
  3. Construction ou optimisation d’un site ou d’une page Web;
  4. Implantation du site ou de la page Web dans l’entreprise;
  5. Formation et assistance technique auprès du personnel désigné dans votre entreprise quant à la prise en charge de votre site ou page Web;
  6. Accompagnement dans l’ébauche et la rédaction d’une stratégie de marketing Web, en partie en groupe et en partie en coaching individuel.

Types d’entreprises admissibles

  • Les travailleurs autonomes et les PME (entreprises de 99 employés et moins) de tous les secteurs d’activité ;
  • Les entreprises incorporées, immatriculées, les entreprises d’économie sociale, incluant les coopératives qui sont en activité depuis au moins un an ;
  • Les entreprises dont la rentabilité financière ainsi que les chances raisonnables de survie post-COVID ont été démontrées.

Types d’entreprises inadmissibles

Les entreprises et travailleurs autonomes ayant reçu une aide financière ou technique dans la première ou la deuxième cohorte du projet Réussir son virage numérique ne sont pas admissibles à cette 3e cohorte.

S’y ajoutent les entreprises des secteurs d’activité suivants :

  • La production ou distribution d’armes ;
  • Les jeux de hasard et d’argent, les sports de combat, les courses ou autres activités similaires ;
  • Les bars ou tout établissement dont la majorité des revenus provient de la consommation d’alcool ou de machines à sous ;
  • La production, la vente et les services liés à la consommation de tabac ou de drogues, à l’exception des projets visant les produits de grade pharmaceutique homologués par Santé Canada avec DIN, ou leurs ingrédients, et les projets de R et D avec une licence de Santé Canada ;
  • Toute activité dont l’objet principal est protégé par la Charte canadienne des droits et libertés (religion, politique, défense de droits, etc.) ;
  • Toute autre activité qui serait de nature à porter atteinte à la moralité.

Sont exclus les demandeurs qui sont sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LRC, 1985, chapitre 36) ou de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité (LRC, 1985, chapitre B-3).

Projets admissibles

L’objectif du projet est de soutenir les entreprises dans la mise en place, l’amélioration ou le développement d’un projet de site ou de page Web, tel que :

  • La création ou l’amélioration d’un site Web de base ou transactionnel ;
  • La création ou l’amélioration d’une simple « landing page » ou page de présentation afin de faire connaître l’entreprise et son offre ;
  • L’élaboration et la mise en place d’une stratégie de marketing web.

Exigences d’admissibilité

  • Avoir une entreprise dont le NEQ (numéro d’entreprise du Québec) démontre que son siège social et ses principales activités commerciales sont dans la Vallée-de-l’Or ;
  • Déposer les états financiers des deux dernières années financières ;
  • Se rendre obligatoirement disponible et être présent aux 3 blocs de formation en groupe de 3 heures chacun ainsi qu’aux séances de travail personnalisées. Y seront couverts : les bases du marketing et du Web ainsi que les méthodes afin d’adapter les processus de vente au numérique avec succès. Notez que les formations devront être suivies par le propriétaire et/ou un gestionnaire attitré ;
  • Investir une mise de fonds représentant 15 % du montant de la formation nécessaire au projet. Le montant devra être payé dès le début des formations ;
  • Avoir une ressource à l’interne ayant un minimum d’expérience avec les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn, etc.). Si ce n’est pas le cas, être prêt à faire former un employé et/ou à sous-traiter un professionnel à l’externe ;
  • Veiller à la mise en place du site Web dans un échéancier de 3 à 6 mois en assurant la collaboration de son organisation avec l’équipe de programmation en fournissant les textes, photos, descriptions d’items ainsi que tout élément nécessaire exigé par l’équipe de programmation et ce, dans un délai jugé raisonnable par les deux parties. De plus, l’entreprise devra démontrer qu’elle sera en mesure d’investir les ressources nécessaires afin d’assurer la stratégie commerciale et la récurrence de la mise à jour du site web à long terme.

Critères d’évaluation et d’appréciation des projets

  • La rentabilité financière de l’entreprise ;
  • Le réalisme du projet présenté ;
  • Les capacités du promoteur à réaliser le projet ;
  • Les opportunités de croissance en lien avec les actions réalisées dans le cadre du projet.

 

Pour soumettre une demande

Pour toute information supplémentaire ou pour déposer une demande, veuillez communiquer avec Christian Bellavance au 819 825-7733 poste 264 ou christianbellavance@mrcvo.qc.ca

 

Les demandes doivent être déposées au plus tard le mercredi 15 septembre 2021 à 23h59.

Notez que le nombre de places est limité et que le dépôt d’une demande n’entraîne pas automatiquement l’acceptation de celle-ci.

Le comité établira la liste des projets retenus et avisera les candidats sélectionnés au plus tard le 21 septembre 2021.

 

En partenariat avec :