Fonds de Soutien au travail autonome (STA)

Dans le cadre du Fonds de Soutien au travail autonome (STA), la MRC de La Vallée-de-l’Or offre aux promoteurs admissibles l’opportunités de réaliser un projet d’entreprise et d’acquérir une autonomie financière.

Si vous êtes admissibles, vous pourriez obtenir une aide financière pour élaborer votre plan d’affaires et fonder votre entreprise, ou pour créer votre emploi.

 

Support financier

Selon votre situation, l’aide financière pourrait équivaloir au maintien de votre prestation d’assurance emploi et/ou au versement d’une allocation hebdomadaire correspondant au salaire minimum en vigueur au Québec sur une base de 40 heures par semaine.

Selon la durée déterminée par le comité de sélection, cette allocation pourra être versée sur une période pouvant aller jusqu’à un maximum de 52 semaines à compter du début de la participation à la mesure.

 

Soutien technique

Tout au long de votre cheminement, vous bénéficierez d’un accompagnement et d’un soutien adapté à vos besoins offerts par votre Centre local de développement (CLD).

Afin d’accroître les chances de succès de votre projet, le soutien technique offert inclura:

  • La validation de votre projet d’affaires;
  • Le support à l’élaboration et à la réalisation de votre plan d’affaires;
  • Le suivi de l’évolution de votre projet ainsi que des services-conseils sur certains aspects de la gestion d’entreprise;
  • La référence à des formations adaptées.

 

Qui est admissible?

  • Les participants de l’assurance emploi;
  • Les prestataires d’un programme d’aide financière de dernier recours (prestataires de l’aide sociale et prestataires de la solidarité sociale);
  • Les personnes « sans emploi et sans soutien public du revenu »;
  • Les travailleurs et travailleuses à statut précaire.

 

Critères d’admissibilité

  • Créer une entreprise ou acheter une entreprise autonome existante et en détenir le contrôle;
  • Le projet ne doit pas avoir comme effet de créer une concurrence déloyale;
  • Le projet doit démontrer une viabilité et une rentabilité financière suffisante;
  • Le promoteur doit s’engager à travailler à temps plein pour son entreprise, soit un minimum de 40 heures par semaine;
  • Le promoteur doit investir dans son projet une contribution en argent ou sous forme de biens, équivalente à plus de 15% du total des allocations versées;
  • Le projet ne doit pas viser l’exercice d’une profession régie par un ordre professionnel.

 

Pour plus d’informations ou pour émettre une demande, veuillez communiquer avec l’un de nos agents ou conseillers.