Main-d’oeuvre

Fonds de séduction pour PME proactives

Le boom économique que connaît présentement la Vallée-de-l’Or a pour effet de créer une pénurie de main-d’œuvre qui freine le développement des entreprises de la MRC. Les professions dites de métiers, tel que soudeurs, machinistes, mécaniciens, géologues, sont particulièrement sollicitées, considérant les besoins de l’industrie minière.

Bien que plusieurs organismes régionaux conseillent et accompagnent les entreprises dans le recrutement de travailleurs, la MRC de La Vallée-de-l’Or met l’épaule à la roue pour favoriser l’embauche et l’établissement de travailleurs provenant de l’extérieur de l’Abitibi-Témiscamingue. Afin de venir en aide aux petites entreprises et organisations aux prises avec des difficultés de recrutement, elle a mis sur pied le Fonds de séduction des travailleurs provenant de l’extérieur de l’Abitibi-Témiscamingue.

Ce fonds, qui prend la forme d’une contribution non remboursable, consiste en :

  • l’amortissement des frais de déplacement et d’hébergement du travailleur sollicité, et ce, jusqu’à concurrence de 500 $ ;
  • une aide supplémentaire de 500 $ pour l’entreprise qui démontre que le travailleur s’est établi dans la MRC de la Vallée-de-l’Or et qu’il est toujours à l’emploi après 90 jours ouvrables ;
  • le remboursement des frais de déménagement du travailleur, et ce, jusqu’à concurrence de 500 $.

Certaines conditions s’appliquent. Consultez nos agents et conseillers en développement pour en savoir davantage sur le fonds et sur les critères d’admissibilité des entreprises.


Démographie

La MRC de La Vallée-de-l’Or demeure la plus populeuse de l’Abitibi-Témiscamingue. On compte ainsi 43 798 habitants répartis dans six (6) municipalités, quatre (4) territoires non organisés (TNO) et la réserve autochtone du Lac-Simon.

Porte d’entrée de la région et carrefour routier majeur, la ville de Val-d’Or forme la principale agglomération de la MRC et le centre régional de cette dernière. Plusieurs institutions, équipements et infrastructures, services publics et commerciaux de diverses natures s’y concentrent. Val-d’Or demeure également le principal pôle industriel de l’Abitibi‑Témiscamingue. Son rayonnement s’étend bien au-delà des limites administratives de la MRC. Plusieurs résidents provenant des localités de l’Abitibi et des communautés nordiques, qu’elles soient allochtones ou autochtones, viennent s’y procurer des services. Ajoutons que l’implication active des populations autochtones dans le développement socio-économique valdorien témoigne de l’importance et de la qualité des rapports existant entre les deux communautés.

Les villes de Senneterre et Malartic constituent des centres intermédiaires de la MRC. Ces villes disposent de plusieurs équipements et services répondant aux besoins de la population locale ainsi qu’à ceux des municipalités périphériques. Les commerces et services y sont relativement diversifiés. L’activité industrielle repose exclusivement sur l’exploitation et la transformation des ressources naturelles. De par leur rayonnement, ces centres intermédiaires contribuent à l’épanouissement de leur secteur respectif.

Trois (3) centres locaux complètent la structure municipale de la MRC: Belcourt, Rivière-Héva et Senneterre-paroisse. Ces municipalités accueillent principalement la fonction résidentielle, et ce, bien que l’agriculture et la sylviculture occupent une place importante dans leur développement.

 

POPULATION DE LA MRCVO – 2016
Municipalité Désignation Population Superficie (km2)
Belcourt Municipalité 236 424,04
Malartic Ville 3 294 158,19
Rivière-Héva Municipalité 1 583 493,18
Senneterre-paroisse Paroisse 1 202 629,89
Senneterre-ville Ville 2 918 16 456,63
Val-d’Or Ville 32 778 3 983,33
Lac-Simon Réserve autochtone 1 450 3,25
Lac-Granet  Territoire non-organisé (TNO) 0 273,16
Lac-Metei  Territoire non-organisé (TNO) 0 78,50
Matchi-Manitou  Territoire non-organisé (TNO) 0 164,58
Réservoir Dozois  Territoire non-organisé (TNO) 337 4 691,29
Total MRCVO MRC 43 798
27 356,04

Source : Répertoire des municipalités du MAMROT et la Gazette officielle du Québec – Décret 1125-15, 30 décembre 2015.

 

Données démographiques – 2012
Population totale 43 403
Nombre de ménages (2011) 18 375
Nombre de femmes 21 251
Nombre d’hommes 22 152
Personnes âgées de 0 à 14 ans 17,2 %
Personnes âgées de 15 à 24 ans 14 %
Personnes âgées de 25 à 44 ans 23,8 %
Personnes âgées de 45 à 64 ans 32 %
Personnes âgées de 65 ans et plus 14,1 %
Âge moyen 40,0 ans

Source : Tableau de bord de l’Abitibi-Témiscamingue de l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue – Édition 2013 

 

Éducation

Deux commissions scolaires sont présentes sur le territoire de la MRC, soit la Commission scolaire francophone de l’Or-et-des-Bois (CSOB) et la Commission scolaire anglophone Western Québec (CSWQ). Le Centre d’études supérieures Lucien-Cliche, situé à Val-d’Or, englobe sous le même toit deux établissements d’enseignement supérieur, soit le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Le campus de Val-d’Or met d’ailleurs à la disposition des étudiants des communautés des Premières Nations des services de soutien et d’encadrement pédagogique personnalisés.

 

Plus haut certificat, diplôme ou grade – 2006
Population 33 510
Sans diplôme d’études secondaires 37,2 %
Diplôme d’études secondaires ou l’équivalent 20,5 %
Certificat ou diplôme d’apprenti ou de métiers 17,7 %
Certificat ou diplôme collégial 12,4 %
Certificat ou diplôme inférieur au baccalauréat 3,7 %
Grade universitaire (baccalauréat, maîtrise et doctorat) 8,5 %

Source : Tableau de bord de l’Abitibi-Témiscamingue de l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue – Édition 2013