Historique

Mise en contexte

En 2003, les compétences en matière de développement local et de soutien à l’entrepreneuriat ont été attribuées aux MRC. Celles-ci avaient alors l’obligation de confier ces compétences à un CLD. Le pacte fiscal transitoire signé par le gouvernement du Québec et les unions municipales le 5 novembre 2014 mettait fin de cette obligation. Ainsi, le pacte fiscal transitoire, en lien avec le projet de loi 28, prévoyait qu’une MRC pouvait prendre toute mesure afin de favoriser le développement local et régional sur son territoire.

 

Un tout nouveau mandat

C’est ainsi que le 1er avril 2015, la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) dévoilait la restructuration envisagée pour mettre en place le nouveau rôle qu’elle acquérait, simultanément à la dissolution de son centre local de développement, le CLD de la Vallée-de-l’Or (CLDVDO).

Trois employés de l’ancien CLDVDO ont été intégrés à la MRCVO et concentrent maintenant leurs énergies dans la gestion des fonds et dans le soutien et l’accompagnement des entreprises d’économie sociale ainsi que des trois corporations de développement économique du territoire, soit la Corporation de développement économique de Senneterre, la Société de développement économique de Malartic. Un nouveau poste a également été créé dans chacune de ces corporations pour répondre aux besoins de chaque pôle. Au final, le nombre d’employés sur l’ensemble du territoire travaillant pour le développement économique reste sensiblement le même.

Pour en savoir plus sur les rôles et services de chacun de ces partenaires, consultez la section Équipe.
Pour en savoir plus sur l’évolution du nouveau volet en développement économique de la MRCVO, consultez les communiqués de presse diffusés durant sa mise en place :