Programmation du 5e FestiVERT

VAL-D’OR, LE 21 OCTOBRE 2013. – Du 16 au 29 novembre prochain, la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) présente la 5e édition du FestiVERT, son festival environnemental axé sur la réduction, la réutilisation, le recyclage et la valorisation des matières résiduelles. D’ici le 16 novembre, l’art et l’environnement sont complices au Centre d’exposition de Val-d’Or.

Une programmation VERTigineuse

Cette année, le FestiVERT propose trois conférences très diversifiées. S’investir dans nos communautés, en citoyens du monde est une conférence de type interactive organisée suite aux commentaires reçus lors de la dernière édition. Plusieurs personnes se sont questionnées à savoir comment ils pouvaient davantage s’impliquer dans leur communauté, s’impliquer en environnement et trouver leurs sources de motivation. Jean Robitaille tentera de répondre à leurs questions.

Puis, le Dr François Reeves, membre du cercle scientifique David Suzuki et auteur du livre « Planète Cœur, Santé Cardiaque et environnement » présentera la conférence Santé cardiaque et environnement : les nanoagresseurs. Sa conférence traite de l’impact environnemental sur notre système cardio-vasculaire, en particulier, des particules fines émises par l’activité humaine en rappelant l’importance d’un milieu de vie vert pour tous les aspects de la santé humaine.

Troisièmement, les citoyens pourront assister à la conférence Maisons en ballots de paille et foyers de masse : un mariage heureux, donnée par Pierre Gilbert, un expert en la matière. La construction en paille existe depuis une centaine d’années en Amérique et en Europe et compte parmi les plus écologiques, économiques et performantes. Il sera aussi question des foyers de masse, une ancienne technologie riche de son histoire mais qui, parce qu’elle est relativement nouvelle en Amérique, reste peu connue et un peu mystérieuse

Nos classiques en rappel

L’heure du conte écologique est de retour cette année dans les trois pôles de la MRCVO avec le conte La classe de madame Renard devient écolo.

Suite au vif succès des ateliers 3R-V connu l’an dernier, le concept est de retour. Les citoyens pourront mettre l’eau à la pâte et bénéficier de conseils pratiques et concrets grâce aux ateliers Pouce vert, Réno-recyclé, Grand ménage et Éco-cuistot qui sont tous donnés par des personnes de la région.

Le FestiVERT s’affichera une fois de plus sur grand écran avec la projection du documentaire WASTE LAND. Gagnant de l’Oscar du meilleur film documentaire en 2011, ce film nous transporte en plein cœur de la plus grande décharge du monde située en banlieue de Rio de Janeiro et nous fait découvrir les « catadores », c’est-à-dire les ramasseurs de déchets recyclables. L’artiste d’origine brésilienne, Vik Muniz y démarre un projet artistique inédit : photographier les « catadores » dans des mises en scène composées à partir d’objets et matériaux qui se trouvent dans les poubelles. Sur trames musicales de Moby, ce documentaire propose une réflexion sociale, artistique et environnementale. La projection sera suivie d’un échange avec Marie-Hélène Gouin, artiste en arts visuels et Marco Veilleux, directeur du Service de l’environnement de la MRCVO.

Les industries, commerces et institutions (ICI) sont aussi invités à prendre part au FestiVERT en participant aux conférences offertes aux membres de la Chambre de commerce de Val-d’Or. Cette année, le midi-conférence sera sous forme de panel de discussion avec quatre ICI du territoire.

Le festival se terminera sur une note plus légère en éveillant notre conscience écologique par le rire grâce à un match d’improvisation à thématiques vertes. Pour ce match spécial, d’anciens et d’actuels joueurs de la ligue d’improvisation de Val-d’Or s’affronteront à l’AGORA de l’UQAT le 29 novembre.

La programmation complète du FestiVERT sera disponible en ligne au www.mrcvo.qc.ca et sera distribuée dans le journal Le Citoyen du 4 novembre prochain. La MRCVO est fière de présenter cet événement rassembleur et, grâce à la participation d’éco-collaborateurs du FestiVERT, de le rendre accessible gratuitement à toute la population afin que tous puissent participer à l’effort de réduction des déchets sur le territoire.

D’ici là

Dès aujourd’hui et jusqu’au 24 novembre, le Centre d’exposition de Val-d’Or participe au FestiVERT avec deux expositions nous rappelant que l’art et l’environnement peuvent être deux complices. L’exposition VERT+ Création présente un contenu didactique sous forme de panneaux d’interprétation qui permettent aux visiteurs de s’informer sur les méthodes de 3R-V. En parallèle, nous avons fait appel à six artistes qui recyclent des déchets et rebus, et qui visent le zéro déchet dans leur démarche créative afin de nous présenter certaines de leurs œuvres. Lors de votre visite, vous serez surpris de voir comment les objets de consommation courante peuvent s’arrimer à l’art pour être réinventés.

Dans la salle adjacente, on retrouve l’exposition Manger Nomade; l’art de manger un peu partout. Cette exposition de Marilyse Goulet offre aux visiteurs, une vision colorée et revampée de la traditionnelle boîte à lunch à travers des sérigraphies, eaux fortes et installations animées. On y retrouve aussi un clin d’œil à la boîte à lunch zéro déchet, soit l’exemple concret que des petits changements dans nos gestes peuvent avoir de grands impacts au quotidien.


Communiqué PDF