PDRF

Val-d’Or, le 19 septembre 2013. – Le conseil de la MRC, en partenariat avec le ministère des Ressources naturelles (MRN) et la Conférence régionale des élus (CRÉ), est heureux d’annoncer que quatre projets ont bénéficié de la 1re priorisation dans le cadre du Programme de développement régional et forestier (PDRF).

Des nouveaux sentiers dans la Forêt Récréative

La Ville de Val-d’Or s’est vue octroyer un montant de 60 750 $ afin d’aménager une piste cyclable qui se nommera « La Panoramique » et qui passera à travers la forêt. Aussi, le Club cycliste Accro Vélo Val-d’Or bénéficiera de 4 075 $ afin de poursuivre le développement d’un sentier multiusage de 2,5 km notamment pour le vélo de montagne, le cross-country et la raquette.

Des projets à Senneterre-ville et Senneterre-paroisse

Le Club VTT de Senneterre bénéficiera de 39 570 $ afin d’aménager un sentier reliant Val-d’Or au secteur de Senneterre.
Finalement, M. François Baril utilisera le montant de 3 372 $ accordé pour le dégagement de plantation et l’éclaircie pré-commerciale.

Soumettre un projet

Il s’agit de la première priorisation pour l’année budgétaire 2013-2014. La prochaine priorisation aura lieu à la mi-octobre. À cet effet, les personnes intéressées à soumettre un projet sont invitées à le faire. Pour plus d’informations ou pour obtenir les formulaires de demande, visitez les bureaux administratifs de la MRCVO, au 42, place Hammond, Val-d’Or ou son site Web au www.mrcvo.qc.ca.

Le PDRF

Le Programme de développement régional et forestier a pour objectif de contribuer à la protection, à la mise en valeur ou à la transformation des ressources du milieu forestier. La majorité des projets qu’il soutient, doivent être conformes aux ententes de mise en œuvre du plan régional de développement intégré des ressources et du territoire (PRDIRT).

Le PRDIRT

Le plan régional de développement intégré des ressources et du territoire est un document d’orientation s’adressant tant au gouvernement du Québec qu’aux acteurs et actrices du développement régional. En plus de répondre aux besoins concrets du milieu, le PRDIRT est élaboré de façon à consolider les outils de planification déjà existants aux échelles locale et régionale, tout en assurant la cohérence et la concordance entre eux. On y retrouve différents sujets liés à la connaissance, à la conservation et à la mise en valeur des ressources naturelles et du territoire. On y décrit ainsi les façons dont on souhaite que se fasse le développement intégré et durable de l’Abitibi-Témiscamingue à partir des ressources naturelles dispersées sur le territoire. Ce document a été adopté par la Conférence régionale des élus en janvier 2011.


Communiqué PDF