Nouvelle du démantèlement de Sani-Tri

VAL-D’OR, LE 26 FÉVRIER 2014. – La MRC de La Vallée-de-l’Or a reçu plusieurs informations qui portent à croire que le centre de tri Sani-Tri sera démantelé. Toutefois, à l’heure actuelle, la MRC de La Vallée-de-l’Or n’a obtenu aucun renseignement du Syndic à savoir si les faits sont confirmés. Si cette nouvelle s’avère fondée, loin de baisser les bras, M. Jean-Maurice Matte, préfet, entend apporter des solutions régionales à cette situation.

« Mes pensées sont tournées vers les employés de Sani-Tri et leur famille qui accumulent les mauvaises nouvelles depuis quelques mois. Je suis aussi profondément déçu d’apprendre que les opérations de tri n’auront plus lieu dans notre région » se désole M. Matte, préfet de la MRCVO.

« Toutefois, c’est le moment de retrousser nos manches et de penser à long terme. Nous avons commencé à envisager des solutions afin de rendre le transport du recyclage plus efficient et moins onéreux sur notre territoire ».

Plusieurs pistes de solution

La MRCVO attend toujours que le Syndic la libère de ses obligations contractuelles avec Sani-Tri. D’ici là, plusieurs scénarios sont considérés pour améliorer les opérations de transport de recyclage. D’une part, il s’agira peut-être d’équiper le centre de transbordement d’un compacteur. Une fois les matières compactées, elles nécessitent moins d’espace pour le transport, ce qui diminuerait la quantité de camions nécessaires. D’autre part, il sera peut-être question d’organiser un pré-tri des matières recyclables pour faire la mise en marché régionale de certaines d’entre elles. Une autre éventualité serait l’utilisation du réseau ferroviaire pour le transport des matières recyclables.

Évidemment, ces pistes de solution restent hypothétiques. Néanmoins, la MRCVO compte analyser rigoureusement leur viabilité et prendre le leadership dans ce dossier. Les autres partenaires de la région sont invités à y prendre part.

Retour sur les faits

Le 20 novembre 2013, la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) apprenait la fermeture pour une période indéterminée de Sani-Tri, entreprise propriétaire du centre de tri de Rouyn-Noranda où elle faisait parvenir le recyclage des citoyens de son territoire.

La MRCVO avait octroyé à Sani-Tri un contrat pour le transport et le traitement de son recyclage jusqu’au 31 décembre 2015. Cela représente 4 000 tonnes de matières recyclables annuellement collectées sur son territoire.

Étant donné le statu quo, la MRCVO avait commencé à transporter les matières recyclables de ses citoyens vers le centre de tri Tricentris situé à Gatineau. Aucun contrat n’avait été signé avec Tricentris, il s’agissait d’une entente temporaire en attendant le dénouement du dossier de Sani-Tri.


Communiqué PDF