L’édifice Gérard-Lafontaine inauguré

VAL-D’OR, LE 27 MAI 2013. – La MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) procédait samedi dernier à l’inauguration officielle de son bâtiment du 100, route 113 Sud, à Senneterre-paroisse, dans le cadre du 90e anniversaire de cette municipalité. L’édifice portera désormais le nom d’un ancien membre du conseil des maires de la MRCVO, M. Gérard Lafontaine, qui a contribué au développement de la MRC et du pôle de Senneterre pendant près de 14 ans.

Un toponyme en l’honneur d’un développeur

M. Gérard Lafontaine fut maire de Senneterre-ville pendant près de 14 ans, soit de 1988 à 2002, et s’est grandement impliqué au sein de la MRCVO à titre de membre du conseil des maires. Au fil des ans, la MRCVO l’a nommé représentant au sein de l’Agence régionale de mise en valeur des forêts privées de l’Abitibi, premier président du comité de sécurité publique, membre du comité multiressource, président du comité consultatif sur la gestion des matières résiduelles, président du comité de sécurité incendie et premier président de la commission sur le plan de gestion des matières résiduelles, qui deviendra par la suite le comité de gestion des matières résiduelles. C’est à l’initiative de M. Lafontaine que la responsabilité de la gestion des matières résiduelles a été transférée des municipalités à la MRCVO qui, depuis 2006, dessert l’ensemble du territoire à ce niveau.

L’inauguration s’est déroulée le samedi 25 mai à l’édifice en présence d’une trentaine de membres de la famille Lafontaine et de la communauté du pôle de Senneterre. Mme Jacline Rouleau, mairesse de Senneterre-paroisse, Louis Bourget, directeur général de la MRCVO et Mme Louise Lafontaine, fille de feu M. Gérard Lafontaine, ont rendu hommage à l’ancien maire de Senneterre-ville, décédé le 24 décembre 2011.

Un espace complètement revitalisé

Le 100, route 113 Sud, à Senneterre-paroisse était vacant depuis plus de 3 ans jusqu’à ce que la MRCVO en fasse l’achat en 2010 pour loger les camions destinés à la collecte dans le pôle de Senneterre ainsi que les camions de rechange de la MRCVO, en plus des employés du secteur et des employés de passage.

Le site date des années 1960, et le bâtiment d’origine proviendrait de l’ancien Curling de la mine Bevcon, qui fut converti en garage d’usinage. Avant tout, la MRCVO a tenu à revitaliser la façade de l’édifice en privilégiant le bois, une façon de promouvoir l’industrie forestière et aussi de poser un geste environnemental, le bois étant un produit qui nécessite moins d’énergie pour sa transformation et qui permet de séquestrer le carbone. Le garage a été adapté aux besoins de la MRCVO et des espaces de bureaux adjacents ont été aménagés. Un aménagement paysager est aussi prévu cet été.

Un quatrième édifice à venir

Lors de la séance du conseil de maires du 15 mai dernier, la MRCVO a adopté une résolution visant à devenir copropriétaire d’un nouvel édifice sur le terrain voisin de l’écocentre de Malartic avec la Ville de Malartic. Ce bâtiment servira à intégrer trois bureaux, un garage ainsi que la guérite de l’écocentre. La MRC de La Vallée-de-l’Or disposera ainsi de bureaux administratifs et de garages dans chacun de ses trois pôles, permettant une meilleure répartition des services aux citoyens et des opérations de collecte des matières résiduelles simplifiées.


Communiqué PDF