LA MRCVO ÉTUDIE LA BIOMÉTHANISATION COMME SOLUTION POUR LE TRAITEMENT DE SES MATIÈRES ORGANIQUES PUTRESCIBLES

VAL-D’OR, LE 16 MARS 2016. – Le conseil des maires de la MRC de La Vallée-de-l’Or a résolu ce matin d’accepter l’offre de la firme d’ingénierie WSP, au montant de 21 500 $, pour la réalisation d’une étude de faisabilité de la biométhanisation des matières résiduelles organiques de la MRC de La Vallée-de-l’Or et des boues de la station de traitement des eaux usées générées par la Ville de Val-d’Or.

 

Un mandat visant l’atteinte des objectifs du PGMR

 

L’une des mesures principales du projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2016 – 2020 de la MRCVO est d’offrir une collecte hebdomadaire des résidus organiques, afin de se conformer aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles prévoyant le bannissement de la matière organique de l’enfouissement au plus tard en 2022.

 

Le mandat soumis à WSP est d’analyser plus particulièrement l’option du traitement par biométhanisation des matières résiduelles organiques de la MRCVO, incluant les boues générées par la station de traitement des eaux de la Ville de Val-d’Or.

 

Une usine de biométhanisation permettrait de produire à la fois des biogaz, qui seraient captés et vendus à Gaz Métro, et du digestat, un résidu riche en éléments fertilisants. En juillet dernier, des élus et représentants de la MRCVO ont d’ailleurs visité l’usine de biométhanisation de St-Hyacinthe, première ville au Québec à se doter de telles installations. Le gaz naturel qu’elle produit alimente notamment des véhicules municipaux.

 

Pour un choix éclairé

 

Afin que les élus puissent choisir la méthode de traitement des matières organiques la mieux adaptée à notre réalité territoriale, la faisabilité d’une installation de compostage à aire ouverte sera également évaluée. Un mandat à cet égard, qui consistera à mettre à jour une première étude réalisée en 2011, doit être octroyé le mois prochain.

 

Les résultats des deux études pourront ensuite être comparés, en fonction de leur applicabilité tant technique qu’économique.

 

– 30 –

 

Source : Sophie Richard-Ferderber

Adjointe en communication

MRC de La Vallée-de-l’Or

819 825-7733, poste 232

sophierf@mrcvo.qc.ca


Communiqué PDF