BUDGET 2015 DE LA MRCVO : QUOTES-PARTS À LA BAISSE POUR UNE 4E ANNÉE CONSÉCUTIVE

VAL-D’OR, LE 26 NOVEMBRE 2014. – Le budget 2015 de la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) s’établit à 12 260 872 $ en baisse de 444 262 $, soit une diminution de 3,5 % par rapport à l’année qui se termine. L’organisation clôt l’année 2014 sans déficit et poursuivra son développement en 2015 en diminuant les quotes-parts versées par ses six municipalités.

Retour sur 2014

Plusieurs événements ont marqué l’année 2014. Au printemps, la MRCVO a renouvelé son image par la création d’un nouveau logo et d’un tout nouveau site web, représentant davantage ses secteurs d’activités et son territoire. Le Service de l’aménagement et du développement, pour sa part, a pris d’assaut la gestion des camps de chasse, des baux de villégiature, des gravières et des sablières sur l’ensemble de son territoire. Cinq nouveaux emplois ont d’ailleurs été créés afin d’offrir ce service à Senneterre et à Val-d’Or. En octobre dernier, la MRC a également octroyé le contrat du traitement de ses matières recyclables à Tricentris, entreprise possédant trois centres de tri à Gatineau, Lachute et Terrebonne, en raison de la fermeture de Sani-Tri. Puis, en investissant dans la création d’une vidéo sur « Le déchargement sécuritaire d’un camion de collecte des matières résiduelles », la MRC s’est méritée un Grand prix santé et sécurité lors de la 26e édition du Colloque Santé-Sécurité de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les nouveautés en 2015

Des quotes-parts à la baisse pour nos municipalités
La MRCVO a réussi son objectif de diminuer les quotes-parts de ses 6 municipalités. Pour 2015, les quotes-parts représentent 45,52 % du budget global, comparativement à 49,46 % il y a deux ans, en 2013. Ceci équivaut à une baisse d’un demi-million de dollars des quotes-parts pour les 4 dernières années.

Toutefois, le changement de règlementation des rôles d’évaluation entraîne une hausse du contrat d’évaluation qui affectera les quotes-parts des municipalités locales (Belcourt, Rivière-Héva, Senneterre-paroisse et les territoires non-organisés).

Changements en environnement
Divers changements seront apportés au sein du Service de l’environnement de la MRC. D’abord, des travaux majeurs seront entrepris à l’écocentre de Val-d’Or, notamment la construction d’une nouvelle guérite ainsi que l’installation d’une nouvelle balance. L’achat d’un nouveau compacteur au centre de transbordement est également prévu, afin de diminuer le coût de transport des matières recyclables vers Gatineau. L’entrée de l’écocentre de Malartic, quant à elle, sera modifiée tout comme celle de l’enviroparc qui sera éventuellement déplacée. Du côté de la collecte, il y aura le renouvellement de la flotte des camions de matières résiduelles et l’achat d’un camion plein benne.

Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR)
Un nouveau poste de technicienne contractuelle a été créé en 2014 afin de procéder à la révision et la rédaction du plan de gestion des matières résiduelles de la MRCVO. Cet exercice, exigé par la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE) du Québec, permet à la MRCVO de définir les orientations qui guideront son développement en matière d’environnement jusqu’en 2018. Le projet de PGMR doit d’abord être présenté au conseil des maires en mars 2015 puis soumis à des consultations publiques au printemps. Le document sera ensuite ajusté en fonction des résultats de ces consultations. La MRCVO souhaite transmettre son projet de PGMR bonifié au MDDELCC en juillet 2015 afin que celui-ci entre en vigueur au début de 2016.


Communiqué PDF