BILAN EN GMR DE JANVIER À MARS 2015

VAL-D’OR, LE 20 MAI 2015. – Au premier trimestre de la gestion des matières résiduelles de 2015, le total de matières reçues a diminué de 7,03 % par rapport à la même période l’année dernière. Cette situation n’est pas étrangère à l’essoufflement de l’économie du territoire.

Béton et brique, bois et branches : En forte hausse

En se penchant du côté des matières récupérées et valorisées, il y a constatation d’une faible diminution de 4,41 % par rapport à l’an dernier. Toutefois, le béton et la brique vivent une hausse de 53 tonnes soit 323,66 % comparativement à la même période l’an dernier. Il s’agit de la même situation pour le bois et les branches augmentant de 322,37 tonnes métriques soit 111,52 %. D’autre part, le recyclage a chuté de 29,79 %, puisque des matières recyclables accumulées en décembre 2013 ont été expédiées en janvier 2014 haussant ainsi le volume cette année-là. La situation ne s’est pas reproduite en 2015.

Résidus destinés à l’enfouissement en baisse

Toujours en comparaison du 1er janvier au 31 mars 2014, une baisse de 428,75 tonnes de résidus destinées à l’enfouissement a été constatée. En effet, certaines de ces matières sont moins nombreuses, notamment les résidus de démolition qui ont chuté de 27,64 % et les résidus industriels de 16,51 %.


Communiqué PDF