4 082 588 $ EN IMPLICATION DANS LE MILIEU EN 2016

VAL-D’OR, LE 2 MAI 2017 – Le Service du développement local et entrepreneurial (SDLE) de la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) termine l’année 2016 avec des retombées économiques cumulatives de 4 082 588 $ en implication dans le milieu et en concertation régionale en développement économique et social. Cette donnée se retrouve dans le Rapport annuel 2016 du Service du développement local et entrepreneurial.

Pour le préfet de la MRCVO, il s’agit d’un bilan positif qui vient confirmer la décision prise en 2015 par les  maires de la Vallée-de-l’Or, laquelle était de faire une place au développement économique au sein des activités de la MRC. « Deux ans plus tard, les résultats nous démontrent que le développement local va de pair avec le développement du territoire ainsi que la mission de la MRC. Ce service devient ainsi la PORTE D’ENTRÉE en affaires dans la Vallée-de-l’Or », déclare M. Pierre Corbeil.

Directrice du SDLE, Mme Marie-Andrée Mayrand estime pour sa part que l’année 2016 a marqué un changement important dans la prestation des services de la MRC en matière de développement local. « Afin de maximiser notre présence sur le territoire de la Vallée-de-l’Or, nous avons poursuivi notre partenariat avec la Corporation de développement économique de Senneterre ainsi qu’avec la Société de développement économique de Malartic », souligne-t-elle.

Un bilan inspirant

Uniquement dans la Vallée-de-l’Or, le SDLE a généré des retombées économiques de 3 737 048 $, en plus de créer 32 emplois et d’en maintenir 56. Le montant financé se chiffre à 835 070 $. Au niveau des services clients et de l’aide financière aux entrepreneurs, le SDLE a financé 58 projets, en plus de rencontrer 342 clients. Il y a également eu 3 formations offertes en 2016, pour un total de 34 participants.

« Nous offrons une gamme de services aux entrepreneurs et aux organismes du territoire. Parmi ceux-ci, on retrouve, entre autres, l’accompagnement dans l’élaboration et la validation du plan d’affaires, l’aide pour la recherche de financement, le soutien financier sur mesure ainsi que des ateliers de formations spécialisées », mentionne la directrice.

Il faut également rappeler qu’en 2015, le SDLE s’est vu confier le mandat de mettre en place les outils nécessaires afin de soutenir le développement économique sur l’ensemble du territoire. Parmi les outils, on retrouve différents fonds dont le Fonds local d’investissement général et relève, le Fonds d’économie sociale, le Fonds de diversification, le Fonds d’initiative économique ainsi que le Fonds de séduction. Ces fonds ont ainsi généré des investissements de 1 783 724 $ en 2016.

J’ajoute à ces fonds, le Programme de soutien aux projets en milieu rural, le Fonds de soutien aux événements et festivals ainsi que le Fonds jeunesse. « Nous avons également en charge différents fonds en partenariat dont la mesure de Soutien au travail autonome, CréAvenir avec Desjardins et, aussi, une entente de collaboration avec Futurpreneur Canada pour les jeunes entrepreneurs », décrit Mme Mayrand.

Des actions porteuses

En 2017, le SDLE poursuivra ses actions auprès des entrepreneurs et des entreprises de la Vallée-de-l’Or. Il s’impliquera également dans l’élaboration d’un projet pour l’attraction et la rétention de la main- d’œuvre, en plus de continuer à s’impliquer auprès des organismes du territoire, notamment par la diffusion prochaine de la Politique en développement social qui sera accompagnée d’un plan d’action d’ici la fin de l’année.

« Nous avons une équipe expérimentée en accompagnement et en analyse financière. Nous allons continuer à déployer notre énergie pour répondre aux défis de l’économie or-valléenne. Je remercie les membres du Comité d’orientation et d’investissement économique (COIE), une instance décisionnelle aux investissements économiques, pour leur implication », explique Mme Mayrand.


Communiqué PDF