BUDGET 2020

28 novembre 2019

Le budget de la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) se chiffre à 16 553 195 $ en 2020, en hausse de 1 144 259 $ par rapport à 2019. En effet, dans le cadre du nouveau pacte fiscal 2020-2024 entre le gouvernement du Québec et le monde municipal, la MRCVO recevra un montant supérieur de 236 414 $ du Fonds de développement des territoires (FDT) et de 345 167 $ de la redevance sur les ressources naturelles. De plus, la MRCVO bénéficiera d’un versement plus élevé de la compensation pour la collecte sélective des matières recyclables à hauteur de 234 371 $. S’ajoutent enfin de nouveaux revenus équivalant à 203 687 $ en lien avec la nouvelle compétence en évaluation foncière de la MRCVO.

 

Retour sur 2019

 

Du côté du Service de l’aménagement, un comité de mise en œuvre du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRCVO a été mis sur pied et un portrait de la zone agricole du territoire a été réalisé au cours de l’été. Le service se prépare également à la création d’une nouvelle division d’évaluation foncière, alors qu’une entente de délégation de compétence en cette matière a été adoptée.

 

Prévue à l’été 2019, la construction de la plate-forme de compostage des résidus organiques a dû être retardée en raison d’un dépassement majeur des coûts estimés. Le Service de l’environnement a donc entrepris d’ajuster sa stratégie en vue du lancement d’un nouvel appel d’offres dès janvier 2020.

 

L’année du Service du développement local et entrepreneurial est une fois de plus définie par les actions adressant la rareté de la main-d’œuvre. Parmi celles-ci figurent la tenue d’une seconde édition de la formation « L’ABC du recrutement international », la publication de la Cartographie des services en attraction, accueil, intégration et rétention de la main-d’œuvre de la
Vallée-de-l’Or
, une seconde participation de la MRCVO aux Journées Québec à Paris, en accompagnement de deux entreprises du territoire, et la poursuite du déploiement de la campagne d’attraction Venez faire connaissance.

 

Quatre nouveaux fonds de soutien ou d’investissement ont aussi été déployés, soit le Programme de soutien aux projets structurants (PSPS), le Fonds local de solidarité (FLS) MRC-FTQ, le programme Projets jeunesse locaux et le Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS). Enfin, notons la publication d’un répertoire des ressources en développement social.

 

Stabilité des quotes-parts des municipalités

 

Les quotes-parts versées à la MRCVO par ses six municipalités atteignent
5 550 106 $, soit 181 601 $ de plus qu’en 2019. Toutefois, cette hausse ne représente pas de nouvelles dépenses pour les municipalités, puisqu’elle est principalement liée aux nouveaux montants versés par les municipalités de Malartic et Senneterre pour leurs besoins en évaluation foncière. En effet, une somme de 226 470 $ sera désormais confiée à la MRCVO, plutôt qu’à une firme privée, en échange des mêmes services.

 

La part du budget global de la MRCVO assumée par les municipalités est ainsi en baisse de près d’un point de pourcentage, avec un taux de 33,93 %. Alors qu’il était de 64,43 % en 2006, au moment de la municipalisation de la gestion des matières résiduelles, ce taux est en baisse quasi-constante depuis.

 

Priorités 2020

 

Tel que l’explique M. Pierre Corbeil, préfet-sortant de la MRC de La Vallée-de-l’Or, deux projets majeurs animeront la MRCVO en 2020 : « Le Service de l’environnement se mobilise en fonction de la construction de sa plate-forme de compostage et de l’implantation de la collecte des résidus organiques, sa priorité en 2020. Au Service de l’aménagement, on s’active à la création d’une nouvelle division d’évaluation foncière partagée, une valeur ajoutée pour plusieurs municipalités du territoire.

 

Le budget 2020 démontre que la MRCVO souhaite résolument être en action, partout sur le territoire, en synergie avec ses partenaires. À l’aube d’une nouvelle décennie, la MRCVO s’engage à poursuivre le développement du territoire en cohérence avec ses valeurs et avec une vision d’avenir renouvelée. »