BUDGET 2019

21 novembre 2018

Le budget de la MRCVO se chiffre à 15 408 936 $ en 2019, une hausse de 274 599 $ par rapport à celui de l’année qui se termine. L’augmentation des coûts en environnement est responsable de cette hausse.

 

Retour sur 2018

 

Le prix de l’essence accru, jumelé aux besoins mécaniques grandissant en raison d’une flotte de camions vieillissante et à l’augmentation des redevances à l’enfouissement assumées par la MRCVO, a entrainé une hausse des dépenses en environnement. D’ici janvier, de nouveaux camions aux couleurs de la MRCVO viendront soutenir la flotte d’origine, mais les coûts en carburant et à l’enfouissement exigent une hausse des quotes-parts en environnement pour 2019.

 

Du côté du Service de l’aménagement, le protocole de déploiement du sauvetage d’urgence en milieu isolé (SUMI) de la MRCVO a été reconnu au Gala du Mérite Ovation Municipale. Il a d’ailleurs pu être bonifié en cours d’année, grâce à une aide financière de Québec. En foresterie, la MRCVO a terminé une prolifique 20e année d’activités, générant 1,5 M $ de revenus bruts. Enfin, le premier Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRCVO a été adopté et est entré en vigueur cet automne.

 

Les actions adressant la rareté de la main-d’œuvre ont défini l’année du Service de développement local et entrepreneurial. En collaboration avec ses partenaires, la MRCVO a lancé la campagne d’attraction Venez faire connaissance. Cette dernière a, entre autres, permis de mettre en valeur le territoire de la Vallée-de-l’Or jusqu’à
São Paulo, Paris et Tunis, alors que la MRCVO a complété un projet-pilote de recrutement à l’international en participant à des missions exploratoires dans ces trois villes.

 

Enfin, quelques moments forts ont marqué l’équipe de la MRCVO en 2018. En avril, l’inauguration des bureaux du siège social du 42, place Hammond, entièrement rénovés au cours de l’année 2017, a permis de marquer le 37e anniversaire de l’organisation. Au cours de l’été, ce sont les 35 années de carrière du directeur général, M. Louis Bourget, qui ont été soulignées, alors qu’il recevait la Médaille de l’Assemblée nationale pour son implication professionnelle.


Nouveautés en 2019

 

Hausse des quotes-parts pour nos municipalités

La part du budget global de la MRCVO assumée par ses six municipalités demeure stable avec un taux de 34,84 % en 2019. Les quotes-parts des municipalités atteignent ainsi 5 368 505 $, soit 115 314 $ de plus qu’en 2018.

 

Environnement

La construction de la plate-forme de compostage des résidus organiques est prévue à l’été 2019. Un périmètre commercial sera ciblé pour un projet-pilote de collecte dès l’automne afin de tester cette nouvelle infrastructure et de roder les opérations de collecte et de traitement, en vue de l’implantation de la collecte à l’ensemble du territoire au printemps 2020. La problématique de la mise en valeur du bois récupéré dans les écocentres sera également prioritaire en 2019.

 

Aménagement

Le Service de l’aménagement poursuivra ses démarches concernant la délimitation des zones inondables et des milieux humides et hydriques de son territoire, en plus de celles en lien avec la délimitation des territoires incompatibles avec l’activité minière dans son schéma d’aménagement et de développement (SAD). Un comité sera mis sur pied afin de mettre en œuvre le nouveau plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRCVO. Enfin, les négociations en lien avec les règles encadrant les baux de villégiature et d’abri sommaire chemineront.

 

Développement local et entrepreneurial

Suite au succès de son projet-pilote de recrutement à l’international, deux nouvelles missions seront réalisées par le Service du développement local et entrepreneurial en 2019. Ce dernier offrira d’ailleurs du soutien aux entreprises du territoire qui souhaitent avoir recours à cette solution. Parallèlement, la MRCVO poursuivra sa collaboration avec les partenaires du milieu pour la promotion de la campagne Venez faire connaissance.

 

Direction générale et Services administratifs

Des travaux d’aménagement extérieur au siège social de la MRCVO sont prévus pour faire suite aux rénovations de l’édifice en 2017. En ce qui a trait aux ressources humaines, l’équipe comptera 82 employés, alors que le poste de greffière et un poste de mécanicien se sont ajouté par rapport à l’an dernier. De ce nombre, 70 employés sont à statut régulier et 12 sont à statut temporaire.

 

La MRCVO continuera de s’impliquer sur la scène régionale et provinciale pour faire avancer le développement de son territoire. Elle s’impliquera notamment dans le projet régional de tours cellulaires qui doit, entre autres, bonifier la couverture dans la réserve faunique de La Vérendrye.