Budget 2018

14 décembre 2017

Adopté lors de la séance du conseil des maires du 13 décembre dernier, le budget 2018 de la MRC de La Vallée-de-l’Or (MRCVO) se chiffre à 15 134 334 $ en 2018, une hausse de 989 496 $ par rapport à celui de l’année qui se termine.

Retour sur 2017

La MRCVO clôt l’année 2017 sans dépassement de budget. Un projet majeur ayant marqué l’année fut la rénovation complète de l’édifice du siège social au 42, place Hammond, à Val-d’Or, ce qui a nécessité le déménagement de ses employés pour près de 10 mois.

Du côté du Service de l’aménagement et du développement, l’acquisition de matériel adapté au sauvetage d’urgence en milieu isolé (SUMI), ainsi que l’achat d’équipement de transport pour l’équipe responsable de la gestion des baux de villégiature et des baux d’abri sommaire sur les terres du domaine de l’État, représentaient de nouvelles dépenses.

Pour sa part, le Service de l’environnement débutait la phase 3 de son lieu d’enfouissement technique (LET) en procédant à la construction de quatre nouvelles cellules. Un système de destruction des biogaz émis par les déchets enfouis du LET a également été mis en place. Par sa participation au Système de plafonnement et d’échange des droits d’émission de GES (SPEDE), la MRCVO en retirera des revenus.

Enfin, en collaboration avec ses partenaires, le Service de développement local et entrepreneurial de la MRCVO a élaboré une politique en développement social pour notre territoire, ainsi que le plan d’action qui s’y rattache.

 

Nouveautés en 2018

Des quotes-parts à la baisse pour nos municipalités

La part du budget global de la MRCVO assumée par ses six municipalités représente 34,71 % en 2018. Les quotes-parts des municipalités ont ainsi été réduites de plus
de 15 % en 5 ans, atteignant 5 253 191 $ pour la prochaine année.

 

Budget plus élevé en raison du FDT

Le Fonds de développement des territoires (FDT) est la raison principale de la hausse du budget en 2018. L’an dernier, seules les sommes non engagées de ce programme avaient été inscrites au budget, alors que c’est le total de l’enveloppe de 1 081 682 $ qui est maintenant inclus dans les revenus. Cette enveloppe unique provient du gouvernement du Québec et remplace divers programmes et fonds reçus auparavant.

 

Environnement

Le Service de l’environnement en sera l’an prochain à l’étape de l’élaboration des plans et devis pour sa future plate-forme de compostage des résidus organiques, ce qui lui permet d’envisager l’implantation de la collecte en 2019. Également, de nouveaux camions viendront renouveler la flotte de la MRCVO.

 

Aménagement

La MRCVO adoptera son plan de développement de la zone agricole (PDZA) du territoire en début d’année. Elle procèdera également à l’analyse des résultats de sa consultation auprès des détenteurs de baux de villégiature et d’abri sommaire.

Suite à l’adoption de la loi 132, la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, la MRCVO a aussi comme projet de délimiter les zones inondables et les milieux humides et hydriques de son territoire. Enfin, elle tiendra des consultations publiques dans le but de délimiter des territoires incompatibles avec l’activité minière dans son schéma d’aménagement et de développement (SAD).

 

Développement local et entrepreneurial

Dans le contexte actuel de pénurie, le Service de développement local et entrepreneurial se concentrera sur le dossier de l’attraction de la main-d’œuvre et sur ses activités dans le cadre du Programme Mobilisation-Diversité du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI). Il assurera également le suivi de sa politique en développement social. De plus, un nouveau comité en lien avec la stratégie d’action jeunesse québécoise verra le jour.

 

Direction générale et Services administratifs

Des travaux d’aménagement extérieur au siège social de la MRCVO sont prévus pour faire suite aux rénovations de l’édifice en 2017. En ce qui a trait aux ressources humaines, l’équipe demeure stable avec 80 employés, dont 65 à statut régulier et 15 à statut temporaire.