BOURSE CALQ-MRCVO

21 juin 2017

M. Jean-François Mineau, musicien, M. Pierre Corbeil, préfet de la MRCVO et Mme Mélissa Drainville, coordonnatrice du FRIMAT.

La MRCVO, en partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), est heureuse d’annoncer qu’elle remet trois bourses dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial de l’Abitibi-Témiscamingue, signée en 2016.

Les lauréats de cette première édition sont  M. Jean-François Mineau, qui reçoit 15 000 $ pour réaliser son projet intitulé Le percolateur. Le percolateur est un projet intensif qui consiste à la création de quatre chansons originales.

L’autre lauréat est le Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT), qui se voit allouer 20 000 $ par année sur trois ans pour son projet Surprends-moi! Selon le descriptif du projet, l’idée est d’organiser  des visites d’artistes là où il n’y a habituellement pas de musique.

Le dernier récipiendaire est le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue, qui obtient 20 000 $ par année également sur trois ans pour créer une résidence de création pour conteurs. Cette résidence de création a pour but d’offrir un espace, d’une durée d’un mois, pour l’écriture d’un conte alliant les réalités autochtones et non autochtones. Ce processus sera accessible, entre autres, via une plate-forme numérique.

Pour le préfet de la MRCVO, M. Pierre Corbeil, ces bourses témoignent de l’importance que les élus accordent au rayonnement et à l’expression culturelle. « La culture est la possibilité même de créer, de renouveler et de partager des valeurs qui nous unissent et nous ressemblent. Il est donc important de pouvoir la rendre accessible à tous. C’est également, entre autres, nos créateurs, nos artisans et nos artistes qui nous permettent de rayonner et de nous faire connaître au-delà de notre territoire », mentionne-t-il.

PARTENARIAT MRCVO-CALQ

C’est en avril 2016 que le conseil des maires de la MRCVO donnait son appui au Programme de partenariat territorial présenté par le CALQ en lui accordant une aide de 90 000 $ répartie sur trois ans. Cette somme, dont le CALQ a doublée en investissant un montant égal, sert à appuyer le développement et la diffusion artistique, en plus d’assurer l’essor culturel. À l’échelle de la région, il s’agit d’un montant de 765 00 $ réparti sur trois ans (2001-2019) qui sera investi.

Autrefois chapeauté par la Conférence régionale des élus, avant sa dissolution, les fonds dédiés au rayonnement des artistes et à la culture abitibienne ont attiré, entre 2001 et 2015, des investissements totalisant 1 950 769 $, en plus de soutenir 182 projets.

À noter que deux autres appels de projets sont à venir dans le cadre de cette entente à l’automne 2017 et en 2018.