BILANS COLLECTE ET TRAITEMENT

18 avril 2019

Les bilans 2018 des opérations de collecte et de traitement des matières résiduelles ont été déposés lors de la séance du conseil des maires d’avril.

Traitement des matières résiduelles

Du côté du traitement, une augmentation de 5,70 % des déchets enfouis est notée. En effet, la vitalité économique du territoire fait de lui un fort générateur de matières résiduelles. « Nos entreprises et nos industries roulent à plein régime et les salaires moyens en région sont parmi les plus élevés de la province. Ces conditions font croître la consommation qui, en retour, génère plus de déchets. Ça n’excuse pas tout; chacun de nous est responsable de faire des choix qui favorisent la réduction, la réutilisation et le recyclage. Toutefois, une part de la situation s’explique clairement par la vitalité économique du territoire », explique M. Pierre Corbeil, préfet.

Bonne nouvelle : la quantité de matières recyclables récupérées dans le cadre de la collecte sélective est en légère hausse (1,3 %) pour une seconde fois cette année.

Le taux de diversion de l’enfouissement des matières résiduelles, c’est-à-dire ce qui est récupéré par la collecte sélective ou dans les écocentres, se chiffre à 24 %, le plus bas taux de diversion en 12 ans. Ce dernier est par contre faussé par la situation du bois, tel que le précise M. Corbeil: « nous recevons plus de bois qu’avant, mais il sort moins rapidement. Cela affecte négativement notre taux de diversion. Une étude de caractérisation du bois reçu est en cours de réalisation. En déterminant plus précisément son degré de contamination, nous croyons pouvoir accéder à de nouveaux marchés intéressants. »

Pour atteindre l’objectif du PGMR de la MRCVO, soit un taux de 550 kg de déchets par habitant d’ici 2020, la priorité demeure l’implantation de la collecte des résidus organiques. « Ce qui fera toute la différence, c’est l’implantation des bacs bruns l’an prochain. Grâce au compostage, plus de 40 % de vos matières résiduelles éviteront la poubelle », conclue M. Marco Veilleux, directeur du Service de l’environnement.

LIRE LE COMMUNIQUÉ POUR LE BILAN COMPLET

 

Opérations de collecte des matières résiduelles

L’on note une diminution de 29 % des plaintes reçues (175 plaintes, moyenne de 15 par mois). Chaque année, les camions effectuent au-delà d’1 million d’arrêts pour compléter leur route de collecte. Le nombre de signalements rapporté sur cette donnée permet de chiffrer le taux de plaintes reçues à 0,015 %, un taux qui illustre le souci de la MRCVO pour le service à la clientèle. La ligne Info-récup (819 874-VERT) demeure à la disposition des citoyens pour tout problème en lien avec la gestion des matières résiduelles.

 

LIRE LE COMMUNIQUÉ POUR LE BILAN COMPLET