POLITIQUE EN DÉVELOPPEMENT SOCIAL

31 mai 2017

Les membres du comité aviseur et des maires de la Vallée-de-l'Or.

Afin d’orienter les réflexions des différentes instances publiques et communautaires, la MRCVO et ses partenaires viennent de présenter la toute première Politique en développement social de son territoire.

Cliquez ICI pour lire la Politique en développement social 

Cette politique est le fruit d’un processus concerté et consultatif auquel ont participé plus de 300   orvalléens. « Il a fallu un peu plus d’une année de travail et de réflexions pour construire la toute première Politique en développement social de la Vallée-de-l’Or. Celle-ci vise notamment à favoriser la qualité de vie et l’épanouissement de l’ensemble des citoyens », mentionne le préfet de la MRCVO, M. Pierre Corbeil.

 « Avec cette politique, la Vallée-de-l’Or s’engage à ce que le développement social, tout comme le développement économique et territorial, soit au cœur du développement du territoire. Elle répond également à plusieurs enjeux et attentes du milieu », précise le préfet.

Une démarche inclusive

Dans le cadre de la démarche, soulignons que la MRCVO a tenu, dès l’automne 2016, une série de rendez-vous citoyens et de partenaires  auxquels 136 personnes ont participé. De plus, un sondage en ligne a permis la participation de 174 répondants. Par la suite, s’est ajoutée l’organisation d’un Forum en développement social, en février 2017, qui a permis de choisir les priorités.

« Dès le début des travaux, le comité aviseur souhaitait que cette démarche soit inclusive et trouvait important d’assurer un espace de partage avec le plus grand nombre de citoyens et d’intervenants », soutient Mme Christine Duchesneau, membre du comité aviseur en développement social et directrice des Centres locaux d’emploi de Val-d’Or et de Senneterre.

S’engager pour demain

Ainsi, la Politique en développement social est partagée en trois priorités : le développement des compétences, la justice sociale et le milieu de vie.

De ces trois axes découlent une série d’orientations.

Développement des compétences Agir précocement, auprès des enfants et leur famille, pour assurer une entrée scolaire réussie.

Valoriser, promouvoir et soutenir l’éducation partout sur le territoire afin de développer le plein potentiel des citoyens et des citoyennes.

Soutenir l’apprentissage et la formation quels que soient l’âge et le milieu afin d’avoir une main-d’œuvre compétente et qualifiée.

Justice sociale Réduire les inégalités sociales sur le territoire de la Vallée-de-l’Or en travaillant à ce que les citoyens et les citoyennes puissent avoir les outils pour développer leur potentiel.

Assurer un accès aux services afin de répondre aux besoins de la population.

Connaître les enjeux et sensibiliser la population face aux préjugés envers les personnes à risque, vulnérables ou en situation de pauvreté.

Milieu de vie Travailler à une meilleure cohabitation.

Resserrer le tissu social.

Améliorer le sentiment d’appartenance et de fierté.

Favoriser la mise en place et optimiser les environnements favorables à la qualité de vie.

 

Une démarche mobilisatrice

Lors de la conférence de presse, les différents acteurs présents ont été invités à s’engager symboliquement pour la mise en œuvre de la politique. Aussi, il faut savoir qu’une nouvelle étape débutera, dont celle de l’élaboration du plan d’action. Celui-ci sera écrit en concertation avec les partenaires de divers horizons. Il aura pour but de proposer des actions concrètes à mettre en place afin de concrétiser les grandes orientations de la Politique en développement social.

« On invite les gens impliqués à rester mobilisés. En effet, les différents comités seront mis à contribution pour assurer une cohésion entre les actions proposées pour l’ensemble du territoire », explique M. Vincent Rousson, membre du comité aviseur et directeur du Campus de Val-d’Or – Centre d’études supérieures Lucien-Cliche.

Rappelons que la  démarche en développement social se veut une approche intégrée et concertée de développement favorisant la mise en place de moyens permettant aux citoyens et acteurs du territoire d’améliorer la qualité de vie et de participer pleinement à la vitalité et au dynamisme de la société regroupant les domaines culturel, écologique, économique, éducationnel et politique.

La Politique en développement social a été initiée et soutenue par les organismes suivants :